LIRE OU RELIRE LES CLASSIQUES

24/10/2023

« I classici sono quei libri di cui si sente dire di solito « Sto rileggendo » e mai « Sto leggendo… » (…) Si dicono classici quei libri che costituiscono una ricchezza per chi li ha letti e amati ; ma costituiscono una ricchezza non minore per chi si riserba la fortuna di leggerli per la prima volta nelle condizioni migliori per gustarli » Italo Calvino 

La saison hivernale approche, et avec elle, l’envie de lire un bon livre au coin de la cheminée, ou sous la couette. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir ou redécouvrir quelques classiques de la littérature italienne ?

PERCHÉ LEGGERE I CLASSICI 

Italo Calvino ( 1923-1985) intellectuel et grand écrivain italien du XXème siècle, est l'auteur d'un recueil de courts essais et articles publiés dans différents supports Perché leggere i classici, dans lequel il nous invite à lire ou à relire les chefs d'oeuvre de la littérature. Il est également connu pour ses merveilleuses fables pleines d'humour comme Le Vicomte pourfendu « Il visconte dimezzato » , Le Baron perché « Il barone rampante » ou bien encore Le chevalier inexistant « Il cavaliere inesistente » , mais également pour ses récits ancrés dans la réalité quotidienne comme Marcovaldo. On peut dire qu'aujourd'hui il est devenu un auteur classique de la littérature italienne. Cependant dans le recueil Perché leggere i classici très peu d'auteurs italiens sont cités, et pourtant c'est ce que je vais essayer de vous proposer la (re)lecture des classiques évidemment choisis de façon absolument subjective. « Il «tuo» classico è quello che non può esserti indifferente e che ti serve per definire te stesso in rapporto e magari in contrasto con lui. » . Pour paraphraser Italo Calvino je dirais « Mon classique est celui qui qui ne peut pas m'être indifférent et qui me sert à me définir moi -même par rapport à lui et éventuellement en opposition à lui . » Qu'est ce qu'un « classique » ? Pour Italo Calvino « On appelle classiques ces livres qui sont une richesse pour qui les a lus et aimés, mais également une richesse non moins importante pour qui a la chance de les lire pour la première fois dans les meilleurs conditions pour les apprécier » . J'ai choisi de vous présenter quelques un des classiques italiens, que j'ai d'abord découverts en français, puis en italien... avec une immense satisfaction, cette sélection est bien entendu non exhaustive.

I PROMESSI SPOSI

« La forza legale non proteggeva in alcun conto l'uomo tranquillo, inoffensivo (...) L'impunita era organizzata, e aveva radici che le gride non toccavano o non potevano smovere »

« Les fiancés « d'Alessandro Manzoni. Le classique de la littérature italienne par excellence, considéré comme le roman le plus important de la littérature italienne avant l'unification, premier roman moderne de l'histoire de la littérature italienne, fondamental dans l'affirmation de la langue italienne, basée sur l'utilisation du toscan. Peut-être la torture de tous les étudiants italiens. Un roman aux nombreuses versions dont la définitive a été écrite entre 1840 et 1842. Qui ne connait pas Renzo et Lucia? L'histoire se déroule en Lombardie entre 1628 et 1630 sous l'occupation espagnole. Lucia et Renzo ne peuvent se marier car Don Rodrigo, petit seigneur local s'est épris de Lucia. Le roman nous conduit sur les pas des deux fiancés qui doivent fuir, se cacher , et attendre en espérant que le mariage pourra les réunir. Bien entendu, le véritable sujet dépasse les pérégrinations de nos deux fiancés, il raconte les famines, la peste, la guerre civile, les émeutes. Il raconte les pauvres d'un côté et les oppresseurs de l'autre. Enfin Les fiancés sont également un voyage dans la Lombardie du XVIIème siècle , sur les bords du Lac de Côme, et à Milan. Vous ne le connaissez pas ? Alors je vous invite à vite découvrir ce chef d'oeuvre absolu de la littérature romanesque italienne.

I MALAVOGLIA

« Quando uno non ha niente, il meglio è di andarsene. »

Les Malavogia de Giovanni Verga publié en 1881 s'inscrit dans le mouvement littéraire du Vérisme italien, caractérisé par une observation objective de la réalité sociale, l'écrivain est un témoin de son époque et la restitue avec le plus de réalisme possible. Giovanni Verga né à Catane en Sicile en 1840 et mort dans sa maison natale en 1922 , est considéré comme le chef de file du mouvement vériste, nous pouvons également citer Federico De Roberto auteur d'un roman remarquable « Les Vice-Rois » ; Luigi Capuana, Grazia Deledda qui reçut d'ailleurs le Prix Nobel de Littérature en 1926, ou bien encore Matilde Serao.
Le roman Les Malavoglia retrace la déchéance d'une famille de pêcheurs siciliens dans le petit village d'Aci Trezza au milieu du XIXème siècle. Alors que la famille des "Malavoglia" décide d'améliorer son sort et d'acheter à crédit une cargaison de lupins, le navire qui transporte la cargaison fait naufrage emportant les rêves de grandeurs de la famille. Giovanni Verga, à l'instar d'Emile Zola en France donne la parole aux humbles, aux faibles, aux vaincus, il nous offre un tableau sans indulgence.

IL GATTOPARDO 

« Se vogliamo che tutto rimanga com'è, bisogna che tutto cambi. »

Le guépard , unique roman de Giuseppe Tomasi di Lampedusa et pourtant ô combien célèbre. Probablement le plus connu des romans que je vous presenterai aujourd'hui, peut-être grâce au merveilleux film de Visconti avec Alain Delon , Claudia Cardinale et Burt Lancaster. Il nous emmène en Sicile en 1860 dans une aristocratie décadente, sourde aux bouleversements du monde. Don Fabrizio, prince de Salina, voit se déliter l'ordre ancien et assiste à la déchéance de sa classe. L'arrivée de Garibaldi et de ses troupes qui remettront le pouvoir dans les mains des Savoie signe la fin d'une époque , la déchéance de l'aristocratie et la rapide accession de la classe bourgeoise. C'est d'ailleurs lucide et désenchanté qu'il acceptera le mariage de son neveu Tancredi avec Angelica, la fille d'un parvenu . Le titre Le guépard est justement l'emblème des armoiries de la maison des Salina, symbole qui parait également sur celui de la famille des Tomasi di Lampedusa.

IL DESERTO DEI TARTARI 

« Proprio in quel tempo Drogo si accorse come gli uomini, per quanto possano volersi bene, rimangono sempre lontani; che se uno soffre il dolore è completamente suo, nessun altro può prenderne su di sé una minima parte; che se uno soffre, gli altri per questo non sentono male, anche se l'amore è grande, e questo provoca la solitudine della vita. »

Le Désert des Tartares de Dino Buzzati est paru en Italie en 1940. Ecrivain italien né en 1906 et mort en 1972, Diano Buzzati était journaliste au Corriere della Sera, pour lequel il sera correspondant de guerre notamment de la Marine Royale Italienne. C'est à cette période qu'il écrit son roman le plus connu Le Désert des Tartares, dont le protagoniste est Giovanni Drogo, jeune lieutenant envoyé en service dans un fort, un  avant-poste abandonné , voire oublié d'une région désertique Le fort Bastiani. Attente, monotonie, entre sommeil et veille , la vie de Giovanni Drogo est rythmée par la discipline militaire,  la conviction et l'espoir de l'arrivée très prochaine de l'ennemi. Les années passent, les décennies, ses compagnons également, alors que Giovanni Drogo reste comme prisonnier de cette attente, entre espoir et désillusion. Quand les Tartares arriveront finalement, Drogo sera trop vieux et malade pour pouvoir réaliser le rêve de sa vie : se battre contre l'ennemi du fort. Ce roman métaphysique évoque les thèmes de la stupidité de la guerre, mais également du temps qui passe, et du sens que l'on peut donner à sa vie. Mais on peut également comparer cette attente de l'ennemi à la « drôle de guerre » qui se déroula entre le 3 septembre 1939 et le 10 mai 1940 alors que les alliés , ayant déclaré le guerre à l'Allemagne après l'invasion de la Pologne, attendent une hypothétique attaque allemande derrière la ligne Maginot.

LA STORIA

« Gli ebrei sono cristiani uguali agli altri. Gli ebrei sono cittadini italiani come gli altri »

La Storia d'Elsa Morante paraît en Italie en 1974. Elsa Morante est une des figures majeures de la littérature italienne du XXème siècle, elle obtint le Prix Strega en 1957 pour son roman « L'île d'Arturo », elle fut également l'épouse du grand écrivain Alberto Moravia. La Storia c'est le grand roman de la deuxième moitié du XXème siècle, la grande fresque de l'Italie des années de la seconde guerre mondiale et des années de l'immédiat après-guerre. Elsa Morante s'est inspirée de son histoire familiale pour dresser le personnage d'Ida Mancuso, notamment du fait que sa mère était juive. L'histoire commence en 1941, avec la déambulation d'un soldat allemand, à peine sorti de l'adolescence, qui se saoule lors d'une demie-journée de permission et qui croise le chemin d'Ida, avec laquelle il pense trouver un peu de réconfort. Le drame arrive, et dans un état second il la viole. De cet acte horrible va naitre la plus pure des créatures Useppe. Nous parcourons la seconde guerre mondiale à travers les yeux de Useppe, qui vit reclus entre sa mère, veuve institutrice, son frère Nino, également appelé Ninnuzzu ou Ninnarieddu, et leur chien Blitz. Chaque grand chapitre est précédé de deux ou trois pages qui racontent le contexte historique en Italie et dans le monde. La ville de Rome est  protagoniste à part entière du roman: le quartier populaire de San Lorenzo , le ghetto juif, le quartier de Testaccio. La Storia c'est le roman des habitants de Rome, des juifs déportés, de la misère, des bombardements. Un roman aux personnages attachants et inoubliables.

J'espère que la présentation de ces cinq classiques de la littérature italienne vous aura donné envie de les (re) lire, et que passerez une belle saison hivernale en leur compagnie. Pour conclure avec Italo Calvino « « Un classico è un libro che non ha mai finito di dire quel che ha da dire » ( Un classique est un livre qui ne finit jamais de dire ce qu'il a à dire)

Bonne lecture et à très bientôt !


Retour

Suggestion d'articles

ET SI ON LISAIT ? 26/06/2023 ET SI ON LISAIT ? title=

Chi non legge, a 70 anni avrà vissuto una sola vita: la propria! Chi legge avrà vissuto 5000 anni: c’era quando Caino uccise Abele, quando Renzo sposò Lucia, quando Leopardi ammirava l’infinito… perché la lettura è una immortalità all’indietro" -Umberto Eco- Hasards du calendrier… J’avais choisi de vous parler de livres, une de mes passions, juste avant l’été, pour vous proposer quelques idées de lectures italiennes, en profitant de la finale du Premio Strega, dont le vainqueur sera proclamé le 6 juillet au Museo Nazionale etrusco di Villa Giulia à Rome.  La triste actualité m’a rattrapée puisque je viens d’apprendre le décès de Luca Di Fulvio, auquel je souhaiterais rendre hommage dans cet article.

Lire la suite
FOULARD GONZAGA

COLLECTION VIAGGIO IN ITALIA

160,00 €
Ajouter au panier
Nos garanties

Ambiances d’Italie s’engage à vous proposer des produits pensés et réalisés par des artisans italiens indépendants. Nous mettons toute notre énergie pour vous satisfaire, pour vous garantir la qualité et l’authenticité et pour respecter les délais de livraison.

Produits artisanaux italiens de qualité,  écoresponsables Produits artisanaux italiens de qualité, écoresponsables
Paiement sécurisé Paiement sécurisé
Livraison rapide
et soignée Livraison rapide
et soignée